Personnalités incontestables qui mettent en doute la construction européenne

Milton Friedman, prix Nobel d'économie 1976 et père de la théorie monétaire: le 7/01/2002

Le succès de l'euro est encore incertain en raison des rigidités et des desaccords politiques qui existent parmi les 12 membres de l'union monétaire. Après la disparition des taux de change comme mécanisme d'adaptation, la question est: qu'est-ce qui va le remplacer ?

Ce qui doit le remplacer c'est de la flexibilité, ce qu'il faut ce sont des salaires flexibles, des prix flexibles et beaucoup de concurrence et de mobilité. Dans ces conditions, l'euro pourrait être un succès.

Mais quand on observe le degré actuel d'inflexibilité parmi les 12 états membres, il est tout a fait pensable que, étant données les conditions actuelles, l'on obtienne une augmentation des dissensions politiques plutôt qu'une diminution.

Mon analyse économique montre qu'il est très douteux que l'euro soit un grand succès. La BCE est responsable de 12 états et il est presque impossible de les satisfaire tous.

 

Thème: